lundi, 24 août 2009

Les cycles du sommeil....

Les cycles de sommeil


- de 0 à 2 mois, le nourrisson dort par cycles de 50 minutes. Chaque cycle est composé d’une phase de sommeil agité (sommeil léger pendant lequel le bébé peut bouger, faire des grimaces, pleurer) et d’une phase de sommeil calme (sommeil profond, le bébé dort avec les yeux fermés et une respirations régulière).

- de 2 à 6/9 mois, le cycle de sommeil passe à 70 minutes. Il est composé de 3 phases (sommeil paradoxal, sommeil lent et sommeil lent profond).

- après 6 mois, le bébé dort par cycle de 90 à 120 minutes. Chaque cycle est composé de 5 phases ( sommeil lent très léger, sommeil lent léger, sommeil lent profond, sommeil lent très profond, sommeil paradoxal).

Connaître le mécanisme de ces cycles permet de respecter le rythme et les besoins de sommeil du bébé. Durant les premières phases, le bébé prépare son sommeil. Il est important de ne pas le réveiller, même s’il paraît agité. De même, le coucher dès qu’il présente des signes de fatigue est essentiel pour ne pas qu’il manque le « train du sommeil » et soit obligé d’attendre le cycle suivant.

 

train du sommeil

Les premières semaines, le nourrisson dort en moyenne 17 à 18 heures par jour. Ce sommeil est indispensable, car il lui permet de parfaire sa maturation cérébrale et de développer son corps. C’est effectivement pendant le sommeil que l’organisme produit de manière optimum l’hormone de croissance ; c’est aussi au cours de ces premières semaines que l’horloge interne se met en place.

Ne jamais le réveiller


Les 3 premiers mois, c’est la faim qui réveillera le nourrisson toutes les 3 heures ou 3 heures 30. Il trouvera naturellement le sommeil après la tétée ou le biberon. Au début, il se peut que vous ayez du mal à régler l’heure des repas ; cependant s’il dort ne le réveillez pas, même pour le faire manger ou le changer. D’une part il déteste cela, d’autre part cela nuirait à la mise en place de son rythme de sommeil. La règle : respecter ce rythme et s’y adapter, en mettant le bébé au lit dès qu’il présente des signes de fatigue (bâillements, paupières qui se ferment) et attendre qu’il se réveille de lui-même pour le nourrir.

Les nuits


Certains nourrissons « font » leur nuit dès les premières semaines, d’autres ont besoin de quelques mois. Toujours est-il que jusqu’à un mois, le nourrisson ne distingue pas le jour et la nuit, il est donc tout à fait normal qu’il se réveille le nuit parce qu’il a faim (avec un poids inférieur à 5 kilos, ses réserves énergétiques ne sont pas encore suffisantes pour qu’il « tienne » 7 ou 8 heures) ou tout simplement parce qu’il n’a plus envie de dormir. Ses pleurs nocturnes ne sont en aucun cas un caprice. En général, le biberon de la nuit disparaît tout naturellement vers 2 mois.

A partir de 4 mois, le bébé dort 8 à 9 heures la nuit et se réveille assez tôt le matin. La matinée et l’après-midi sont entrecoupées de trois pauses sommeil. C’est durant cette période que l’enfant acquiert un bon rythme de sommeil ; en cela on peut l’aider, en laissant les volets ouverts la journée pour qu’il distingue le jour et la nuit, et en adoptant un emploi du temps régulier pour les différents activités qui jalonnent sa journée : repas, promenade, bain. A partir de 6 mois, le bébé dormira en moyenne 15 heures par jour ; jusqu'à 4 ans il aura besoin de 12 à 14 heures de sommeil. La sieste matinale disparaîtra vers 15-18 mois.

18:02 Écrit par virginie assmat dans les rythmes de l'enfant | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.